Les cartes en enseignement!

école.jpg
Une classe, vingt élèves.

Une classe, 30 adolescents.

Une classe, 40 étudiants.

Des mathématiques, du français, de l’histoire, du génie mécanique, de la littérature.

Un petit rapide, une jeune dyslexique, un artiste, un cartésien.

Autant de situations, de contextes et de cas particuliers qu’il y a d’apprenants.

Un outil aux allures de caméléons, simplissime, convivial, agréable, d’une remarquable efficacité, accessible à tous et à tous les contextes : la carte heuristique…

Carte quoi? Heuris-comment? Heuristique. Comme dans le grec eurêka « j’ai trouvé ! » Ici, on dirait plutôt : « j’ai enfin trouvé une façon d’apprendre et d’enseigner qui colle au fonctionnement naturel du cerveau! » Réjouissante découverte, n’est-ce pas?

Du moins, c’est ce que vous vous direz lorsque vous introduirez la carte heuristique dans votre coffre à outils d'enseignant. Mais pour en maximiser le potentiel, vous devrez d'abord l'expérimenter vous même!

Assoyez-vous à votre table de travail avec une feuille blanche et des crayons de couleurs. Choisissez un sujet facile: vos prochaines vacances, un projet à développer, une idée qui vous chicote et allez-y! Placez le sujet au centre (une image, un mot-clé, de la couleur) et sur les branches qui en découle, ajoutez vos premières idées, puis des idées secondaires... encore des images et de la couleur...

Une fois ceci fait, le reste déboulera… Vous verrez apparaître une multitude d’applications possibles aux cartes heuristiques pour vous, vos élèves ou vos étudiants.

Mais le premier pas est primordial : sortir les crayons de couleurs des boules à mites et faire vous-même votre première carte heuristique!

Allez-y… je vais vous attendre ici. Allez chercher vos crayons et prenez une feuille blanche. C'est parti!

#mindmap #article

Publications récentes
Recent Posts