Vie de famille !

La vie de famille, c'est fabuleux... et c'est tout un défi! Que ce soit dans la gestion de l'horaire de tous, les rappels d'activités, la planification des vacances ou les règles à suivre, les raisons de faire des cartes heuristiques en famille sont nombreuses! Et les petits adorent être mis à contribution pour fournir les idées, dessiner ou colorier, selon leur âge. Les images servant de support à la compréhension, même les enfants d'âge préscolaire sont en mesure de comprendre les informations placées sur les cartes. 

Voici un bel exemple en trois photos, d'une mise à l'épreuve du mind mapping dans un cadre familial.  

 

Trois petits gars de 3 ans, 5 ans et 7 ans, pleins de vie ont tendance à oublier comment on se conduit à table. Les adultes prennent les choses en main, tannés de répéter.  Les gamins sont installés à table et c'est parti... 

 

C'est moi qui tiens les crayons, mais les petits choisissent les couleurs, les images et les mots à placer sur les branches. Ils formulent les idées à partir de la question (piège !) "Qu'est-ce qu'il ne faut pas oublier quand on s'assoit à table pour les repas?"

 

Les idées fusent et en quelques minutes, toutes les informations importantes sont sur le papier et les garçons sont contents de leurs idées. 

 

 

 

 

 

 

Sur la carte, on remarque trois idées importantes:

 

  • on s'assoit sur sa chaise, puis on l'avance (branche rouge) ;

  • pas de tornade à table (la branche bleue), on reste calme, poli, on parle doucement et la bouche vide;

  • sur la branche verte, on ne joue pas avec la nourriture et on ne la lance pas (les points verts, ce sont des petits pois qui ont été lancés!); on ne part que lorsque le repas est terminé.

 

​La branche orange, ce sont les adultes qui l'ont proposé aux enfants. Il s'agit de la branche "conséquence". Elle répond à la question posée aux petits : "Qu'est-ce qu'on fait lorsqu'un garçon a oublié comment on se comporte à table ?"  Elle annonce aux petits délinquants qu'ils iront s'asseoir à l'écart pour une minute par année d'âge s'ils ont "oublié" les consignes.

Lorsque la carte a été terminée, les deux plus vieux ont voulu réaliser leur propre carte. L'image à gauche est celle dessinée par le garçon de 5 ans. On reconnait plusieurs éléments de la carte initiale : la tornade, la main qui ne doit pas jouer dans la nourriture, le sablier et la tête frisée de ce petit garçon qui reste calme.

 

Message bien reçu de ce côté!  

Le plus vieux des garçons a reproduit la carte à sa façon également. Il est en train d'apprendre à écrire et c'est aussi un beau défi que de retranscrire les mots qu'il voit sur l'originale. 

 

Et le tout-petit? Il était parti jouer! Mais aux repas suivants, la carte affichée sur le mur à côté de la table lui rappelle ce qu'il doit faire. Il y revient spontanément en expliquant qu'il s'assoit bien à table, qu'il ne joue pas dans sa nourriture et qu'il ne fait pas la tornade!

 

C'est définitivement une carte qui a atteint son but!

 

 

 

 

 

 

© 2019 Chantale Beaucher